Click on the flag to choose the language.

Les scandales d’abus sexuels créent une situation nouvelle et nos mouvements sentent la nécessité d'agir. Mais comment? L’objectif de ce forum d’échanger des expériences en réponse à l’appel du pape du 24 août 2018. (Pour les autres langues, cliquer sur le drapeau à gauche).

Interview d'Eugenio Scalfari

Le style qui révèle le fond.

Il était deux heures et demie de l'après-midi. Mon téléphone sonne et la voix un peu ébranlée de ma secrétaire me dit : «J'ai le pape en ligne je vous le passe. " Je reste abasourdi quand déjà la voix du pape à l'autre bout du fil me dit: « Bonjour, ici le pape François. "

 

« Bonjour Sainteté », et puis : « je suis surpris, je ne m'attendais pas à votre appel ».

" Pourquoi surpris ? Vous m'avez écrit pour me rencontrer en personne. J'ai eu la même idée, donc on est ici pour prendre rendez-vous. Voyons l’agenda : mercredi, je ne peux pas, ni lundi. Mardi ça vous irait »?. Je réponds que c'est très bien.

«L’heure n’est pas très pratique : 15 heures, cela vous conviendrait ?  Sinon, on change de date. "

« Sainteté, l’heure me va bien aussi. »

"Alors nous sommes d'accord : mardi 24 à 15h. A Santa Marta. Il faut entrer dans la porte du Saint-Office . "

Ne sachant pas comment terminer cet appel, je me laisse aller à dire : « je peux vous embrasser par téléphone? "

« Certainement, et je sous embrasse aussi ! Et ensuite, on le fera pour de vrai, arrivederci ! "

 

Quelques phrases fortes.

     "Le mal le plus grave qui afflige le monde aujourd’hui, c’est le chômage des jeunes qui ont besoin de travail et d'espoir et la solitude des anciens qui ont besoin de soins et de compagnie. C'est le problème le plus urgent de l'Église, parce que cela ne meurtrit pas seulement les corps mais aussi les âmes."

     "Le prosélytisme cela n'a aucun sens. Le monde est traversé par des routes rapprochent et éloignent, mais l’important est qu’elles conduisent vers le Bien. Chacun a sa propre vision du bien et du mal. Nous devons inciter chacun à avancer vers ce qu'il pense être le bien, ».

     "Le Fils de Dieu s'est incarné pour metre dans l’âme humaine le sentiment de fraternité : tous frères et tous fils de Dieu, l'amour du prochain comme de soi-même. Mais ce n’est pas du narcissisme qui est un amour immodéré de soi qui fait beaucoup de dégats. Le problème est que les plus touchés par ce qui est en fait un trouble mental, sont ceux qui ont beaucoup de pouvoir."

     "Les dirigeants de l'église ont souvent été narcissiques, flattés par les courtisans. La Curie est Vatican -centrée. Elle s'occupe des intérêts du Vatican, encore souvent temporels. L'Eglise est ou doit redevenir une communauté du peuple de Dieu"

     "Cela m’arrive d’être anticlérical en face d’un clérical. Le cléricalisme ne devrait rien avoir à voir avec le christianisme."

     "François d’Assise est l'exemple le plus éclatant de l’agapé. Il a rêvé d'une Eglise pauvre pour prendre soin des autres, sans souci d’elle-même. Être une minorité est une force. Nous devons être un levain de la vie et de l'amour, ouvrir vers l'avenir."

Vous n'êtes pas autorisé à poster des commentaires